Transgression

Je m’enfonce, m’enferre, m’enferme et le monde me moque. L’amour serait bête, aveugle, niais, plus obscène aujourd’hui que le sexe. On me dit que ça passera, que c’est futile… Mais je vous emmerde, je vous crache à la gueule ! Je suis minable et c’est bien là toute ma force, j’ose aimer, tout entier. Avec cela, je vous transgresse. Je suis amoureux, je suis artiste, je suis enfant, et mon monde est « un monde à l’envers. »

J’aimais une Image.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s